Plan mercredi
Une ambition éducative pour tous les enfants

Le cadre juridique

S'inscrire dans un plan mercredi

Une collectivité doit remplir trois conditions cumulatives :

  • Organiser un accueil de loisirs périscolaire défini à l’article R.227-1 du code de l’action sociale et des familles dont les activités du mercredi respectent la charte qualité du Plan mercredi.
  • S’engager à respecter la charte qualité plan mercredi. Cet engagement doit être formalisé par la collectivité avec les services de l’Etat et la caisse d’allocations familiales par une convention spécifique. L’organisation de l’accueil peut être confiée par la collectivité à un autre organisateur comme une association.
  • Conclure un projet éducatif territorial (PEdT) intégrant le mercredi afin de maintenir une cohérence éducative des activités périscolaires organisées dans les conditions de l’article  R .551-13 du code de l’éducation.

Afin de permettre la mise en œuvre du Plan mercredi, des évolutions du cadre réglementaire des accueils de loisirs périscolaires sont détaillées ci-après.
(Le cadre juridique du PEdT fixé aux articles L.551-1 et R.551-13 du code de l’éducation demeure inchangé.)

Un environnement juridique en évolution

Le décret n° 2018-647 du 23 juillet 2018 modifiant les définitions et les règles applicables aux accueils de loisirs facilite l’organisation d’activités dans le cadre d’un accueil de loisirs périscolaire en permettant :

  • une clarification du périmètre des accueils :
  • périscolaire : les accueils organisés les jours d’école ainsi que le mercredi même sans école.
  • extrascolaire : les accueils organisés pendant les vacances scolaires ainsi que le samedi sans école et le dimanche.
  • un assouplissement des taux d’encadrement : les taux d’encadrement sont aménagés pour tenir compte de la durée de fonctionnement de l’accueil et la prise en compte des intervenants ponctuels dans le calcul de ces taux est désormais possible le mercredi sans école pour les accueils de loisirs périscolaires organisés dans le cadre d’un PEdT

Le nouveau cadre  concernant les accueils de loisirs

Les dispositions

 

1. relatives à l’organisation des temps scolaires

  • Décret n° 2013-77 du 24 janvier 2013 relatif à l’organisation du temps scolaire dans les écoles maternelles et élémentaires (J.O. du 26 janvier 2013)

 

2. au projet éducatif territorial

  • Articles du code de l’éducation L. 551-1 et R. 551-13
  • Décret n° 2016-1051 du 1er août 2016 relatif au projet éducatif territorial et à l'encadrement des enfants scolarisés bénéficiant d'activités périscolaires dans ce cadre
  • Circulaire interministérielle du 19 décembre 2014 pour la promotion de la généralisation des projets éducatifs territoriaux sur l'ensemble du territoire.

 

3. au fonds de soutien au développement des activités périscolaires (FSDAP)

  • Décret n° 2017-1469 du 13 octobre 2017 modifiant le décret n° 2015-996 du 17 août 2015 portant application de l'article 67 de la loi n° 2013-595 du 8 juillet 2013 d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République et relatif au fonds de soutien au développement des activités périscolaires
  • Décret n° 2016-269 du 4 mars 2016 modifiant le décret n° 2015-996 du 17 août 2015 portant application de l'article 67 de la loi n° 2013-595 du 8 juillet 2013 d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République et relatif au fonds de soutien au développement des activités périscolaires
  • Décret n° 2015-996 du 17 août 2015 portant application de l'article 67 de la loi n° 2013-595 du 8 juillet 2013 d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République et relatif au fonds de soutien au développement des activités périscolaires.
  • Arrêté du 17 août 2015 fixant les taux des aides du fonds de soutien au développement des activités périscolaires

 

4. aux accueils collectifs de mineurs

  • Articles du code de l’action sociale et des familles L.227-4 à L.227-12, R.227-1 à  R.227-30
  • Arrêté du 28 février 2017 relatif à l'encadrement des accueils de loisirs périscolaires organisés pour une durée de plus de quatre-vingts jours et pour un effectif supérieur à quatre-vingts mineurs
  • Arrêté du 20 mars 2007 modifié pris pour l'application des dispositions des articles R. 227-12 et R. 227-14 du code de l'action sociale et des familles
  • Arrêté du 13 février 2007 relatif aux seuils mentionnés aux articles R. 227-14, R. 227-17 et R. 227-18 du code de l'action sociale et des familles